BARBARA LERHE

Exérèse de la glande sous-maxillaire

En dehors des causes tumorales dont l’incidence est rare, l’indication principale de la chirurgie des glandes sous-maxillaires/sub-mandibulaires est la présence de calcul qui a engendré des infections à répétition et/ou des douleurs récurrentes.

L’ablation de cette glande nécessite une incision cutanée courte située sous la mâchoire inférieure. Réalisée sous anesthésie générale, elle nécessite le plus souvent une hospitalisation courte.

Les risques éventuels sont représentés par la lésion d’une branche du nerf facial qui innerve la lèvre inférieure ainsi que la lésion du nerf lingual dont la fonction est l’innervation sensitive d’une partie de la langue. Ces atteintes sont le plus souvent temporaires et restent exceptionnelles.

Les suites opératoires sont simples.

Le retrait cette glande n’entraîne aucune conséquence sur la quantité de salive du fait de la présence des autres glandes salivaires.

Nom de l’intervention

Exérèse de la glande sous-maxillaire/glande sub-mandibulaire

Durée hospitalisation

Souvent en ambulatoire

Type d’anesthésie

Anesthésie générale

Durée de l’intervention

1H

Cicatrice

Cicatrice d’environ 5 cm sous le bord inférieur de la mandibule

Suites opératoires

Peu de douleurs, parfois douleurs à la déglutition
Oedème

Glaçage recommandé
Soins de cicatrice
Ablation des points à 10 jours

Durée de l’arrêt de travail recommandé

7 jours en moyenne

Prise en charge de la sécurité sociale

Oui

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé en partenariat avec le groupe Crédit du Nord

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.